Un avenir sans faim

Publié le 13.04.2017 • Mis à jour le 24.04.2017

Présidentielle 2017 : retrouvez l’analyse des programmes des candidats

Ce 13 avril, ActionAid France - Peuples Solidaires, le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France et le Secours catholique – Caritas France publient une analyse des programmes des candidat-e-s à l’élection présidentielle à l’aune de leur 15 propositions pour une France solidaire dans le monde [1].

Mots-clés :

Respect des droits humains, partage équitable des richesses, lutte contre les dérèglements climatiques, souveraineté alimentaire… autant d’enjeux majeurs pour notre avenir et pour les générations futures, qui occupent une place pourtant insignifiante dans les programmes des candidat-e-s, quand ils n’en sont pas totalement absents. Peu d’entre eux proposent des mesures concrètes pour répondre à ces défis. La plupart avancent des engagements insuffisants en faveur de l’aide publique au développement, pour sortir des énergies fossiles, pour réguler les multinationales, ou pour des politiques migratoires plus solidaires. Si la grande majorité des candidat-e-s dénoncent dans leurs programmes la dérégulation de la finance, d’autres se prononcent en faveur d’un assouplissement des mesures de régulation et de contrôle existantes, déjà insuffisantes. François Fillon et Emmanuel Macron restent largement silencieux sur ce point dans leurs programmes mais se sont exprimés publiquement en faveur de mesures aboutissant à une plus grande financiarisation de l’économie et qui déréguleraient le secteur bancaire et financier.

Pourtant, les crises économiques sociales et environnementales que nous traversons nécessitent de réponses urgentes et ambitieuses. Et le-la futur-e Président-e de la République française aura la responsabilité d’amorcer la nécessaire transition, vers une France plus juste et solidaire.

A dix jours du premier tour de l’élection présidentielle, nos associations déplorent l’absence de mesures ambitieuses en faveur de la solidarité internationale dans les programmes de bon nombre de candidat-e-s. Elles proposent aux citoyen-ne-s un outil de décryptage des programmes des candidat-e-s, au regard des enjeux de solidarité internationale.

Financement du développement

Pour Nicolas Vercken, porte-parole d’Oxfam France : « Alors que les inégalités s’accroissent dans le monde, nos organisations appellent tous les candidat-e-s à s’engager à publier, dès l’automne 2017, une feuille de route détaillée pour atteindre l’objectif d’allouer 0,7% du Revenu National Brut à l’Aide Publique au Développement d’ici 2022. Il est indispensable de faire oublier la baisse de 20% des crédits d’aide au développement, qui est au bilan de ce quinquennat. Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont pris de tels engagements après la publication de leurs programmes. Emmanuel Macron se contente pour l’instant d’engager… son successeur potentiel, en reportant l’atteinte d’un tel objectif à 2030, bien au-delà de la fin de son éventuel mandat. Quant à François Fillon, il est non seulement parmi les seuls à ne pas s’engager à augmenter l’Aide Publique au Développement, mais il la conditionne à des accords en matière migratoire et sécuritaire. »

Justice fiscale

« La fraude et l’évasion fiscale coûtent chaque année de 60 à 80 milliards d’euros à la France, et plus de 100 milliards aux pays en développement. Elles privent les pays de ressources essentielles pour financer des services publics permettant notamment de lutter contre les inégalités et garantir les droits des femmes quand on sait que la privatisation des services publics impacte avant tout les femmes. Or, si la plupart des candidat-e-s évoquent l’évasion fiscale dans leurs programmes, les mesures proposées en matière de fiscalité sont rarement à la hauteur des enjeux. Par ailleurs, la plupart des candidat-e-s proposent notamment une baisse de l’impôt sur les sociétés, avec un risque de perte de progressivité de nos systèmes fiscaux et d’accroissement des inégalités  », souligne Lison Rehbinder, d’Action Aid France – Peuples Solidaires.

Souveraineté alimentaire et justice climatique

« Face aux crises agricoles qui s’intensifient en France, la crise alimentaire et climatique qui, aujourd’hui, dans la corne de l’Afrique, menace vingt millions de personnes de famine, il y a urgence à agir. Or les propositions des candidat-e-s pour lutter contre la faim, en prenant en compte les dérèglements climatiques, restent largement insuffisantes. Si Benoît Hamon et Philippe Poutou s’engagent en faveur d’un modèle agricole basé sur l’agroécologie, seul à même de répondre à ces deux enjeux, les programmes d’Emmanuel Macron et François Fillon ne proposent pas de mesures précises et ne remettent pas en question le soutien actuel de la France à l’agrobusiness. Jean-Luc Mélenchon quant à lui appelle à un changement de modèle de production et de consommation et s’est engagé sur nos propositions sur ces sujets », explique Caroline Dorémus-Mège, directrice du plaidoyer du CCFD-Terre Solidaire.

Migrations

« Loin d’aborder les migrations internationales avec sérénité et raison, un grand nombre de candidat-e-s propose la mise en œuvre de politiques sécuritaires, ce qui outre leur coût humain, ne résout aucun des problèmes actuels. A la lecture des programmes, on s’étonne du manque de prise en compte de la dimension humaine, de l’absence de solutions alternatives pour un accueil digne des personnes et du peu de propositions autour de la question de la création de voies légales de migration, comme le visa humanitaire par exemple. Aide au développement liée au contrôle des flux migratoires, suppression de l’aide médicale d’état, externalisation des frontières européennes... autant de mesures qui échouent à construire une solution pérenne et juste à ces drames humains » déclare Emilie Johann, Responsable du plaidoyer international au Secours Catholique – Caritas France.

Pour consulter l’analyse : solidarite2017.org ou

www.solidarite2017.org
#SOLIDARITE2017

Notes aux rédactions :

[1] En novembre dernier, nos organisations ont formulé à l’attention des candidat-e-s aux élections présidentielle et législatives, 15 propositions pour une France Solidaire dans le monde, en mettant en avant trois axes majeurs : la justice sociale, la justice climatique et la souveraineté alimentaire et le juste partage des richesses. Tout au long de la campagne électorale, ces propositions ont été portées par des milliers de bénévoles et militant-e-s aux quatre coins de la France. Aux côtés de nos associations, ils-elles ont interpellé les candidat-e-s, en ligne et dans 17 villes de France, sur la nécessaire prise en compte des grands enjeux de solidarité internationale.

A ce jour nous avons reçu des engagements sur nos 15 propositions de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, ainsi que des réponses de Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, et Nicolas Dupont-Aignan (consultables en ligne). L’équipe de François Fillon n’a pas souhaité s’engager sur nos propositions. Les autres candidat-e-s ne nous ont pas encore répondu, et leurs réponses seront mises en ligne dès réception.

Vous pouvez consulter la méthodologie utilisée pour analyser les programmes des candidat-e-s ici :

Contacts Presse :

  • ActionAid France : Lison Rehbinder, Chargée de plaidoyer, 06 31 29 11 60
  • CCFD-Terre Solidaire : Emilie Perraudin, Chargée des Relations Médias, 01 44 82 80 67 / 06 66 12 33 02 e.perraudin@ccfd-terresolidaire.org
  • Oxfam France : Caroline Prak, Responsable communication et médias, 01 56 98 24 45/06 31 25 94 74 cprak@oxfamfrance.org
  • Secours Catholique  : Sandrine Verdelhan, Responsable Relations Publics, 01 45 49 74 93 / 06 61 54 10 69, sandrine.verdelhan@secours-catholique.org

S’informer

22 mai 2017

Le CCFD-Terre Solidaire continuera son travail de plaidoyer auprès du nouveau gouvernement

Dans le cadre de la campagne Prenons le parti de la Solidarité (1), le CCFD-Terre Solidaire a analysé les programmes des candidats et (...)

9 mai 2017

Climat : premier test international pour Emmanuel Macron

Paris, mardi 9 mai 2017 - Alors que la France vient d’élire son nouveau président de la République, les négociations sur la mise en œuvre de (...)

27 avril 2017

"Extrême-droite : quelles réponses ?"

A la veille du second tour, il est temps de relire le numéro de la revue jésuite Projet d’octobre 2016 dédié à la montée des idées (...)

Nos projets

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)