Un avenir sans faim

Etat des lieux pays par pays

Dès 1960, la question de la restitution des biens mal acquis et avoirs détournés par les dictateurs s’est posée. La Suisse avait reçu, à cette période, une demande émanant des autorités judiciaires ghanéennes pour récupérer les biens détournés par K. Nkrumah (premier président du Ghana). Celles-ci n’ont pas obtenu de réponse, la loi suisse ne le permettant pas. En 1979, les autorités iraniennes réclamèrent elles aussi à la Suisse la restitution des avoirs illicites du Shah d’Iran. Sa fortune était estimée à plus de 35 milliards de dollars. Aucune mesure ne fut prise.
C’est pourquoi le nouveau régime iranien choisit d’opter pour une pression politique et diplomatique, une stratégie peu probante. Il faut donc attendre 1986 pour voir entamée, par les Philippines, une demande de restitution des biens mal acquis finalement suivie d’effets en 2003, et 1997 pour assister à la première restitution, par la Suisse, d’une partie des fonds du dictateur malien Moussa Traoré.

Certaines procédures ont permis le rapatriement d’une partie de l’argent volé, tandis que d’autres sont encore en cours. Dans une dernière partie, nous verrons quelques cas de dictateurs sur lesquels pèsent d’importants soupçons d’enrichissement illicite, mais où rien n’a encore été fait.

3 juin 2009

Aucune procédure en cours... mais des soupçons certains !

Certains dirigeants des pays du Sud font l’objet de soupçons d’enrichissement personnel à la suite de détournements de fonds publics, mais (...)

3 juin 2009

Les procédures en cours

République démocratique du Congo « Le léopard de Kinshasa » fut président - Maréchal du Zaïre de 1965 à 1997. Ce dictateur sanguinaire, (...)

3 juin 2009

Les procédures de recouvrement qui ont abouti

Le premier cas de restitution des biens mal acquis est l’affaire Marcos, qui a débuté en 1986 aux Philippines. Quelques autres ont (...)

Nos projets

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)

S’informer

2 juin 2017

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

Donal Trump a annoncé officiellement hier le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Le CCFD-Terre Solidaire condamne (...)

1er juin 2017

En Birmanie, la société civile appelle le gouvernement à coopérer avec la mission d’enquête des Nations Unies

Soixante organisations de la société civile birmane, dont plusieurs partenaires du CCFD-Terre Solidaire – CYSH, Humanity Institute, KWAT (...)

30 mai 2017

Lettre ouverte d’associations et institutions à Monsieur le Président Emmanuel Macron

À l’occasion de la refonte de la Directive européenne Accueil qui sera votée en juin prochain, nous demandons à ce que, conformément à la (...)