Un avenir sans faim

La Déclaration universelle des droits des multinationales

A l’occasion du 10 décembre, le CCFD-Terre Solidaire lance une opération pastiche.

Le site internet du "Ministère des multinationales", n’aura existé que pendant sept jours, jusqu’à la date anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le 10 décembre 2014. Ce jour là, le Ministère a symboliquement proclamé La Déclaration universelle des droits des multinationales au cours d’une action de rue devant l’Assemblée nationale que le CCFD-Terre Solidaire met en scène pour dire qu’elle rejette cette Déclaration.

Avec cette opération de sensibilisation, le CCFD-Terre Solidaire utilise un mode volontairement décalé. L’objectif réel est de soutenir l’adoption d’une proposition de loi déposée il y a un an à l’Assemblée nationale sur le devoir de vigilance des multinationales lorsque leurs filiales et leurs sous-traitants portent atteinte aux droits des populations et à l’environnement. Sans le soutien actif du gouvernement et d’une majorité de députés, cette loi pourrait ne pas aboutir.

Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la campagne du CCFD-Terre Solidaire « Des multinationales Hors-jeu ». Son but est d’alerter sur les impacts des pratiques de certaines multinationales dans les pays du Sud.

Le CCFD-Terre Solidaire reprend et présente ici plusieurs des éléments qui ont constitué le site internet du "Ministère des multinationales" avec notamment les cas d’entreprises dont l’action nuit gravement aux populations locales, l’évènement de rue du 10 décembre 2014 devant l’Assemblée nationale, la Déclaration des droits des multinationales...

10 décembre 2014

Déclaration universelle des droits des multinationales

Dossier : Des multinationales Hors-jeu Dossier : La Déclaration universelle des droits des multinationales

CONSIDÉRANT QUE la course au profit des multinationales prime sur les droits de l’Homme, CONSIDÉRANT QUE le monde touchera de toute (...)

10 décembre 2014

Afrique : La lutte contre la faim ou le profit des multinationales

Dossier : Des multinationales Hors-jeu Dossier : La Déclaration universelle des droits des multinationales

En Afrique subsaharienne, la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (NASAN) lancée en 2012 au G8 profite surtout (...)

10 décembre 2014

Inde : Les droits bafoués des villageois

Dossier : Des multinationales Hors-jeu Dossier : La Déclaration universelle des droits des multinationales

En 2007, l’Etat du Tamil Nadu décide l’implantation d’un parc industriel à Thervoy, où vient s’installer une usine Michelin. Problème, les (...)

Nos projets

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)

S’informer

2 juin 2017

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

Donal Trump a annoncé officiellement hier le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Le CCFD-Terre Solidaire condamne (...)

1er juin 2017

En Birmanie, la société civile appelle le gouvernement à coopérer avec la mission d’enquête des Nations Unies

Soixante organisations de la société civile birmane, dont plusieurs partenaires du CCFD-Terre Solidaire – CYSH, Humanity Institute, KWAT (...)

30 mai 2017

Lettre ouverte d’associations et institutions à Monsieur le Président Emmanuel Macron

À l’occasion de la refonte de la Directive européenne Accueil qui sera votée en juin prochain, nous demandons à ce que, conformément à la (...)